Le PP14 se réveille de bonne heure

Originaire de Tours, Elsa Réveil baigne dans le ping depuis sa plus tendre enfance. Un parcours qui l’a menée de Joué-lès-Tours jusqu’au PP14. Elle nous en dit plus.

Comment es-tu venue au ping ?

J’ai découvert le ping vers 10 ans à l’école. C’est donc tout logiquement que je me suis inscrite dans le club de ma ville de Joué-lès-Tours. J’ai fait toutes mes gammes là-bas. J’y ai débuté la compétition dès les catégories jeunes pour arriver jusqu’en N1 féminines. J’ai même pu jouer, à l’âge de 16 ans, deux matchs en Pro B. Tout d’abord à l’extérieur contre le futur champion de France Quimper. Pour ma première à domicile, je n’ai rien pu faire face à l’expérience d’Audrey Mattenet n°37 (3-0, 11-3, 11-8, 11-6). Enfin, j’ai signé mon premier succès en Pro B en gagnant contre Gwen Geronimi n°164 en s’appuyant sur sa vitesse pour mieux la contrer (11-8, 11-4, 11-8). C’était extraordinaire de disputer ces rencontres dans mon club formateur. J’ai pu progresser rapidement pour atteindre mon meilleur classement, numéro 180 française (1790 points).

Et ton arrivée à PP14 ?

Elle s’est faite grâce à Olivier que j’ai rencontré en travaillant à Intersport l’année dernière. On avait une table là-bas et du coup, il m’a proposé de venir jouer à PP14. Au départ, je ne pouvais pas prendre de licence car je partais six mois au Pérou. Etant cette année à Paris, c’était le bon moment pour rejoindre PP14 et un moyen pour moi de reprendre tranquillement le ping.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Les Championnats de France séniors 2014 qui se sont déroulés au Vendéspace à Mouilleron-le-Captif en Vendée. Même si je n’ai pas passé les poules, c’était vraiment très plaisant de jouer une dernière fois dans une telle ambiance.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *