PP14 et Ping sans Frontières

Au cours de l’année 2018, Tarek Chakroun, membre de PP14 jusqu’à ce début de saison, a vécu une expérience riche en rencontres et émotions. Auprès de l’association Ping sans Frontières, il s’est investi de sorte que raquettes et textiles soient distribués à des jeunes qui en avaient besoin.

L’association, créée en octobre 2006 par Sarah Hanffou, se donne pour but de promouvoir la pratique du tennis de table là où des conditions rudimentaires empêchent les individus de le pratiquer. Carole Grundisch et Christophe Legoût en sont marraine et parrain depuis sa création et ils se mobilisent pour promouvoir Ping sans Frontières depuis bientôt dix ans.

Tarek nous propose ici de partager son aventure.

 

17 - PSF

 

Comment as-tu entendu parler de cette association ?

“Ping sans Frontières, je ne les ai pas rencontrés tout de suite, tout a commencé plus tôt.

Je jouais à mes débuts dans un club de tennis de table en Tunisie, le club de Pacté. J’ai continué jusqu’à 18 ans, avant de me consacrer à mes études. Je n’ai repris le tennis de table qu’entre 26 et 27 ans avec PP14.

J’ai repensé à mon club, je savais que les moyens pour jouer pouvaient être difficiles. Alors j’ai cherché un moyen de les aider matériellement. Je souhaitais qu’ils aient des raquettes, pour simplement s’amuser et faire du top spin.”

Tarek s’est alors renseigné, et il a pu rencontrer, avec l’aide de Pierre Perez et de ses réseaux, Laurent Huyghe. Ce dernier, secrétaire adjoint de l’association Ping sans Frontières, lui propose de s’associer.

 

Comment s’est déroulé ta rencontre avec Laurent Huyghe ?

“Tout est allé très vite, Laurent, disponible, est une personne généreuse, avec le pouvoir de faire bouger les choses. Nous sommes allés visiter un local dans le 19ème arrondissement. Il nous a expliqué le fonctionnement de l’association pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté.

Là-bas, ils réceptionnent des plaques, des raquettes, du textile, et même du matériel dédicacé ! On a pu constituer une mallette avec beaucoup de raquettes et des dizaines de paires de chaussures, principalement. Le matériel était à peine utilisé, de très bonne qualité.”

 

IMG_20180428_183822

 

Ping sans Frontières est présidée par Sarah Hanffou, vice-championne aux Jeux Africains en 2019. L’association réunit également Julia Lewandowski, et Alexandre Leyge, respectivement secrétaire et trésorier.

L’association a su regrouper de nombreux ambassadeurs, parmi les meilleurs joueurs mondiaux comme Dimitrij Ovtcharov ou encore Vladimir Samsonov. Chez les Français on retrouve notamment les trois champions de France Stéphane Ouaiche, Antoine Hachard et Alexandre Robinot.

 

Comment ça s’est passé ensuite ?

“Nous sommes allés dans mon club d’enfance quelques jours, Pacté. C’était en avril 2018. Nous avons pu distribuer l’ensemble du matériel.

Tout le monde était super content, ils ont trouvé ça extraordinaire car il y en avait vraiment besoin. Malheureusement comme dans beaucoup de clubs en Afrique, les chaussures et parfois les raquettes sont partagées ou en mauvais état.

Idéalement il faudrait que chaque enfant ait une raquette même si sa famille ne peut pas la lui offrir. On a pu faire signer par le club un document pour devenir partenaires ; c’est super car c’est l’une des meilleures écoles de tennis de table en Tunisie, surtout chez les jeunes.

Cette action a fait des dizaines d’enfants heureux.”

 

Tu le conseillerais à d’autres joueurs ?

“Oui complètement !

Si un joueur, ou même quelqu’un qui ne pratique pas le ping, identifie une communauté qui en a vraiment besoin, alors il ne faut pas hésiter. Moi c’était mon ancien club mais ça peut être à plein d’autres endroit !

Ce qui serait bien, c’est de se donner comme objectif de refaire l’action, avec peut-être deux, ou trois membres de PP14. On pourrait passer un week-end avec Ping sans Frontières, où l’on distribuerait le matériel récolté lors d’une rencontre !

Je souhaite vraiment fidéliser cette relation.”

 

Pour conclure, si tu devais citer un élément qui t’a marqué en particulier, ce serait…

“Ce serait la générosité des gens, avec une vraie volonté d’aider. La facilité avec laquelle ça s’est passé, les sourires, toujours.

Je trouve important qu’il n’y ait aucune arrière-pensée commerciale, que tout ça soit spontané et vienne simplement du cœur.”

 

IMG_20180428_183320

 

Pour en apprendre plus sur cette aventure, n’hésitez pas à prendre contact avec le bureau du club qui vous mettra en relation avec Tarek !

 

Pour en apprendre plus sur l’association Ping sans Frontières :
http://www.pingsansfrontieres.org/home-page-ping-frontieres/